Leaf
Chargement en cours..

Vous êtes plutôt Richelieu, Derby ou mocassin ?

0

Publié le 27/10/2019 | Mise à jour le 18/11/2019 | Par Paule Maurette

Temps de lecture estimé : 3 min

Pas de panique !

Je ne vous cite là que les modèles les plus élégants portés lors d’un mariage.

Pour vous aider à trouver chaussure à votre pied, découvrez notre lexique simplifié. Il vous donnera peut-être envie d’entrer dans la famille des calcéophiles, ou experts de la chaussure masculine !

 

Derby et Richelieu

On les confond souvent car elles ont un aspect très semblable, sauf pour les vrais connaisseurs.

Sur un Derby, les garants (pièces qui accueillent œillets et lacet) sont deux pièces rapportées sur la chaussure. Ils peuvent s’ouvrir entièrement, facilitant ainsi l’entrée du pied dans la chaussure. Ce laçage, appelé “laçage ouvert”, permet d’adapter l’écart entre les deux empiècements, selon la morphologie de son pied. On trouve une variante du Derby avec les chaussures à boucles – simple, double, voire triple – Elles remplacent le lacet et sont placées sur le côté extérieur de la chaussure. Si votre coup de pied est fort, optez plutôt pour un Derby, il sera plus confortable !

À l’inverse, le Richelieu ne possède pas d’empiècements rapportés. Les garants s’ouvrent en formant un V et le laçage est dit “fermé”.  De par ce mode de fermeture, le Richelieu s’adapte mieux aux pieds fins. Avec sa forme plus allongée et plus habillée, le Richelieu est le modèle à porter pour les grandes occasions alors que le Derby est idéal pour un look plus décontracté.

Le loafer ou mocassin

Il s’agirait de la plus vieille chaussure connue au monde et les premiers mocassins auraient été découverts en 3500 avant J.C. !

Le mocassin est une chaussure basse, souple, réalisée en cuir ou en peau retournée. Parmi les différentes versions, la plus courante est faite d’une seule partie en cuir avec une couture circulaire. Il peut être décoré de pampilles, appelées glands, ou d’une languette au niveau du cou de pied. Il est associé à une tenue casual.

Les bouts de chaussures

Ils font la différence et apportent élégance, chic ou décontraction. Ils sont identiques à tous les modèles de chaussures et sont parfois d’une couleur différente.

Le bout uni : l’avant de votre chaussure est d’une seule pièce et sans décoration.

Le bout droit : une pièce de cuir coupée de manière rectiligne est ajoutée pour former le bout. Elle peut être agrémentée d’une ligne de perforation (petits trous), on parle alors de bout droit perforé.

Le bout golf : la pièce ajoutée se prolonge sur l’arrière de la chaussure.

Le bout fleuri : il est décoré d’un motif réalisé avec des perforations de différentes tailles. Tous les bouts peuvent se fleurir.

Nos 5 conseils pour choisir vos chaussures de mariage

  1. Trouver d’abord son costume et adapter vos souliers à son style, sa couleur et sa matière.
  2. Penser au style de votre mariage : formel, classique, bohème ? Les Richelieu conviennent à un mariage formel et classique. Vous pouvez porter des Derbies ou des mocassins pour un look plus décontracté.
  3. Privilégier le confort : le cuir de qualité s’impose ! Il est également plus chic. Vous pouvez aussi penser au daim. Et surtout, n’oubliez pas de porter régulièrement vos chaussures pour être le plus à l’aise dedans le jour J.
  4. Se faire plaisir avec les lacets de couleur et les chaussettes qui peuvent rappeler les autres accessoires (doublure, boutonnière, boutons de manchette…)

Articles de la même catégorie