Leaf
Chargement en cours..

Lorafolk, des robes qui subliment votre naturel…

0

Publié le 27/10/2019 | Mise à jour le 29/10/2019 | Par Paule Maurette

Temps de lecture estimé : 3 min

Une interview de Laura Foulquier, co-fondatrice de la marque Lorafolk, prend vite des allures de papotage entre amies ! On parle robes de mariée bien sûr, mais aussi déco, projets, enfants, univers du mariage… Un vrai bain de jouvence !

Facile d’accès, naturelle, Laura a le verbe facile et le débit rapide des personnes passionnées, qui aiment partager et faire profiter de leurs coups de cœur.

Interview chaleureuse d’une créatrice généreuse…

 Racontez-nous les débuts de Lorafolk ?

Laura Foulquier : Après des études de stylisme et différentes expériences dans l’univers de la Haute-Couture, mon associé et moi avons créé la marque Lorafolk en proposant des collections de prêt-à-porter haut de gamme.

Dès le lancement, notre ambition était d’allier tradition, artisanat et qualité. C’est donc tout naturellement que nous avons décidé de mettre à l’honneur le savoir-faire français, en choisissant ses étoffes nobles et de qualité et son expérience de la couture.

Comment est venue l’idée des robes de mariée ?

L.F. : Une amie a eu la bonne idée de me demander de créer sa robe pour son mariage. Les réactions enthousiastes des invités et leurs commentaires élogieux nous ont donné l’idée de lancer une collection capsule. Le succès étant au rendez-vous et mon inspiration féconde dans ce domaine, Lorafolk a évolué et est principalement connu aujourd’hui pour ses robes de cérémonie, civiles et religieuses.

Quel est le style Lorafolk ?

L.F. : L’ADN de la marque est bohême vintage et j’exploite chaque facette de ce style lors de la création d’une nouvelle collection. Les pièces sont plutôt intemporelles et j’y ajoute un ou plusieurs détails qui twistent l’allure générale pour leur donner élégance ou peps.  Une veste de coupe simple, par exemple, aura tout de suite plus d’allure avec un col en guipure.

J’accorde également beaucoup d’importance au choix des matières, toujours 100% naturelles, au maintien ou au tombé parfaits.  Et enfin, un vêtement n’est réellement bien terminé que si les finitions sont parfaites. C’est pour cette raison que dans notre atelier, c’est la même personne qui est responsable d’une robe de A à Z. Cette organisation lui permet d’investir sa technicité et son amour du métier dans la réalisation.

Comment naît une collection Lorafolk ?

L.F. : Sans le vouloir ni m’en rendre compte, j’emmagasine de nombreuses inspirations en me baladant dans la rue, en visitant une expo, en écoutant de la musique ou en allant au cinéma. Quand je dessine de nouveaux modèles, mon crayon est guidé par tous ces détails, par mes goûts et les prémisses de la collection naissent. Il me reste ensuite à trouver un fil directeur et à mettre en cohérence les modèles autour d’un thème.

Qui est la mariée Lorafolk ?

L.F. : Elle sait s’affranchir de certaines conventions et ne veut ni être déguisée ni jouer à la mariée le jour J. Elle préfère être sublimée tout en restant naturelle. Elle choisit de plus en plus souvent un duo car elle aime l’idée de pouvoir porter à nouveau les pièces de façon dépareillée après son mariage.

Quel que soit son choix, elle recherche toujours la qualité, un joli tombé et un style assez épuré.

Comment la guidez-vous dans le choix de sa tenue ?

L.F. : Nous cherchons avant tout à comprendre qui elle est et ce qu’elle souhaite. Nous nous intéressons également à la saison et au lieu de son mariage, aux parties de son corps qu’elle veut mettre en valeur ou au contraire masquer. Munies de tous ces renseignements, nous pouvons la conseiller et la guider.

Quand elle essaie un modèle, nous lui laissons le temps de se projeter dans sa journée et dans l’image qu’elle veut donner. C’est un moment essentiel pour accompagner le coup de cœur.

Quels sont vos projets pour demain ?

L.F. : Ils sont nombreux et je souhaite les mener de front !

Nous allons distribuer notre collection ‟ Garde-robe d’exception ” Elle propose des robes, des ensembles pantalon-veste et des combinaisons pour les mamans, témoins et demoiselles d’honneur, petites ou adultes… qui aiment le style Lorafolk. Côté déco, je souhaite également proposer encore plus d’objets artisanaux et enfin, je veux garder le contact avec les mariées pour continuer à les accompagner dans ce moment magique du choix de leur robe !

Articles de la même catégorie