Gâteaux de mariage

cupcakesLe dessert du repas de mariage est l’un des souvenirs importants de la journée: il se déguste d’abord avec les yeux avant d’émerveiller les papilles. Aujourd’hui, toutes les formes et tous les goûts sont permis: cupcakes, pièce montée, farandole de desserts… Lequel choisir ?

Découvrez la tendance Cupcakes

Issus d’une tradition festive, ces drôles de petits desserts, disposés en pièce montée, renouent avec l’actualité. Pastels, romantiques, malicieux, sophistiqués ou punky, ils garantissent l’émerveillement des mariés et des convives!
En tutu immaculé, en nœud papillon, en robe ornée de pastilles colorées, agrémentés de mots d’amour, habillés pour aller au bal ou à un concert punk, ces minis gâteaux anglo-saxons aux variantes infinies savent idéalement s’accorder à l’ambiance et aux couleurs du mariage, du plus traditionnel au plus insolite.

L’origine des cupcakes 

Elle remonte au 19e siècle.On mesurait «à la tasse» les ingrédients nécessaires à leur confection, d’où leur nom. Composés d’une base quatre-quarts surmontée de glaçages très décorés, ces desserts irrésistibles de trois ou cinq centimètres de diamètre ont l’avantage de s’offrir en portions individuelles, et permettent une mise en scène adaptée aux envies de chacun.
On peut les disposer sur une grande table ou composer un buffet «marchand de glaces» qui fait revivre les souvenirs gourmands de l’enfance. Pour préserver la tradition, ils peuvent être servis en pièce montée avec, au sommet de la pyramide, un grand gâteau rond ou carré que les mariés découperont ensemble.
Côté décor, on joue également avec le choix des caissettes (papiers qui entourent les cupcakes). Il en existe de toutes sortes, customisées en fonction des envies, brodées telles la dentelle, assorties aux tons de leur contenu comme au style de l’événement. Quelle que soit la formule, une chose est sûre: ces sublimes petites folies festives font fondre les invités qui les adorent!

piece-monteeLe dessert du repas de mariage est l’un des souvenirs importants de la journée: il se déguste d’abord avec les yeux avant d’émerveiller les papilles. Aujourd’hui, toutes les formes et tous les goûts sont permis. Pièce montée, cup cakes, farandoles de desserts…lequel choisir ?

Découvrez la pièce montée revisitée…

Certains la trouvent kitch. Pour d’autres, pas de mariage heureux sans elle.

La pièce montée actuelle date du 19è siècle et fut créée par Marie-Antoine Carême, cuisinier, féru d’architecture et désireux de concilier ses deux passions. Grâce à une commande, il crée la pièce montée qui ravit ses clients et devient lentement mais sûrement le dessert traditionnel du mariage.

Elle symbolise l’union, le bonheur, la prospérité et la fertilité. La mariée doit la découper seule, mais Chéri peut poser sa main sur la sienne tant que c’est elle qui tient le couteau. La première part doit être dégustée par eux sous peine de stérilité et aucun invité ne doit refuser sa dégustation, sinon malheur au couple!  Autrefois, les épouses les plus prévoyantes conservaient une part pour s’assurer de la fidélité de leur mari. Les jeunes filles plaçaient la leur sous leur oreiller dans l’espoir de trouver rapidement l’âme sœur.

Pas de vraie pièce montée sans figurine!

A l’origine, elle représente les mariés, unis pour la vie! Aujourd’hui, pâtissiers et mariés laissent libre cours à leur imagination. Certains optent pour le burlesque, la mariée apparaissant comme celle qui oblige Chéri à lui passer la bague au doigt! D’autres en profitent pour la transformer en couple célèbre tel Mickey et Minnie ou en statuettes où style et élégance prennent le pas sur le sens du détail.  Attention, ne faites jamais tomber les figurines lors de la découpe sous peine de malheur sur votre union.

La pièce montée traditionnelle est composée de choux, des croquembouches, fourrés de crème et liés par un glaçage au caramel. La pyramide originelle laisse aujourd’hui la place à toutes sortes de gâteaux aux  formes plus délirantes: moto, papillon, palais…

Soyez inventifs et régalez vous !