Crédits mariage

credit mariageVous savez de source sûre qu’on ne vit pas uniquement d’amour et d’eau fraîche! Si l’argent n’est pas le nerf du mariage, il reste incontournable. Alors si votre budget fait grise mine, pourquoi ne pas envisager un crédit mariage?

Le crédit mariage, pour qui?

Papa et maman ne sont plus les financeurs principaux.
Aujourd’hui de plus en plus de couples financent eux-mêmes leur mariage partiellement ou en totalité. Cette nouvelle répartition des rôles reflète essentiellement une évolution des mœurs: mariage de personnes ayant déjà leur autonomie financière, couples installés, parents aux ressources limitées, volonté des futurs mariés d’organiser leur mariage comme ils le souhaitent…

Le mariage ou le plaisir avant tout

Les économies personnelles ne suffisent pas toujours à financer le jour  J  en totalité. Et pourtant cette journée doit permettre au couple de concrétiser ses envies. Alors pourquoi se frustrer  ou tomber dans un plan d’économies drastiques et douloureuses? Le crédit mariage est une réponse à examiner de près pour réaliser ses rêves.

Sérénité, simplicité, souplesse, …

Contracter un crédit mariage pour financer son mariage relève plus du bon sens que du caprice. La somme empruntée permet de préparer la réception dans la sérénité et de vous offrir à vous et à vos invités du plaisir sans forcément tomber dans la démesure.
Le crédit mariage fait partie de la famille des «crédits personnels» qui sont des prêts basés sur la confiance.
C’est vous qui décidez du montant à emprunter. Une souplesse qui permet de conjuguer votre projet avec votre budget.

La fiche d’identité du crédit mariage

Il appartient à la famille des crédits à la consommation
Il offre la possibilité d’emprunter de CHF 5000 à CHF 250 000.
Les taux se situent entre 8.5% et 14.5%
Il peut s’étaler sur une durée allant jusqu’à 60 mois au maximum
Les fiancés peuvent co-emprunter
Les modalités de remboursement peuvent être revues à tout moment
Les intérêts payés donnent droit à une réduction de vos impôts
Il faut être salarié en Suisse pour en bénéficier ou être indépendant depuis 3 ans
Les détenteurs d’un permis B depuis au moins 6 mois peuvent le contracter.